Projet police politique (III)

Voir projet police politique (II)

Après notre conférence sur les archives de la police politique, organisée les 12 et 13 novembre 2013, le Labo’ Démocratique a sorti un communiqué de presse insistant sur les huit principes à prendre en compte pour la gestion de ces archives, puis je suis intervenue sur Mosaïque FM pour présenter les suites du projet police politique.

En tant que présidente du Labo’ Démocratique et initiatrice du projet police politique, je suis intervenue dans plus conférences concernant le sujet des archives de l’ancien régime. Puis, sollicitée par le Mémorial Berlin-Hohenschönhausen, j’ai co-organisé avec Hamza Chourabi, chef de projet au Mémorial, un voyage d’étude à Berlin. Lors de ce voyage qui a eu lieu fin février – début mars 2012, nous avons pu, avec une délégation tunisienne, visiter le Mémorial, le centre de traitement des victimes de la torture, ainsi que le Commissariat aux archives de la Stasi. J’ai également pu présenter Memory at Risk lors d’une projection à Berlin.

Au cours de l’année 2012, j’ai sollicité en vue d’interviews de nombreux spécialistes des questions relatives à la transparence des fichiers de police, à  la protection de la vie privée et au contrôle démocratique des services de renseignements. J’ai pu entre autre interviewer M. Alberto Costas, ancien ministre de l’Intérieur du Portugal, M. Floran Vadillo, spécialiste de la réforme des services de renseignements français, M. Dan Metclafe, professeur de l’American University spécialisé dans les législations relatives au secret d’Etat, et M. Ahmed Bennour, ancien secrétaire d’Etat à l’Intérieur et ancien directeur de la Sûreté Nationale.

A la fin de l’année 2012, un autre projet associatif m’avait absorbé: le Festival de la Mémoire. Cependant, ce festival a également été l’occasion d’approfondir mes connaissances sur le sujet des archives de la dictature dans l’expérience allemande, puisqu’une session entière lui a été consacrée.

Après cette années d’échanges d’expériences, de recherches et d’interviews mais également de production intellectuelle (articles, interventions lors de nombreuses conférences) et de sensibilisation à travers les médias, il fallait passer au troisième volet du projet police politique: des propositions concrètes d’axes de réformes, comme nous l’avions promis à la clôture de notre conférence des 12 et 13 novembre 2013.

…/…

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s