L’empreinte statistique de la fraude électorale

Lire tout l’article sur le Blog « La science infuse ».

EXTRAIT: « À chaque scrutin dans un pays, disons « en voie de démocratisation », des myriades d’observateurs occidentaux se déplacent pour veiller à la sincérité du vote et tenter d’empêcher les fraudes électorales perpétrées par les pouvoirs autocratiques en place. Cela a été le cas notamment lors des élections législatives russes de décembre 2011, où les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avaient dénoncé des fraudes « fréquentes », contrairement à la Commission électorale russe. Pour trancher ce débat, des chercheurs de l’université de Vienne (Autriche) ont analysé les résultats d’une douzaine d’élections à travers le monde, à la recherche de critères statistiques fiables sur la régularité du vote.

L’équipe de Stefan Thurner s’est penchée sur les résultats de la présidentielle française de mai 2007, des élections générales espagnoles de mars 2008, ou encore des élections européennes de juin 2009 en Pologne, de la présidentielle en Ouganda de février 2011 ou des deux derniers scrutins organisés en Russie, les élections législatives de décembre 2011 et la présidentielle de mars 2012, qui a vu le retour de Vladimir Poutine au Kremlin. À cette occasion, les manifestants avaient brandi la loi de distribution normale dite de Gauss comme étendard d’une élection régulière. La fameuse « courbe en cloche » est sensée représenter la répartition des scores obtenus par chaque candidat dans l’ensemble des bureaux de vote : alors que l’essentiel des bureaux obtient un résultat voisin du score national final, certains bureaux s’écartent de cette moyenne (à la faveur ou défaveur du candidat), ceux-ci étant d’autant peu nombreux que l’écart enregistré est important. En cas de fraude, la courbe s’éloigne de cette distribution normale « habituelle », ce qui indiquerait l’insincérité du scrutin. Mais les statisticiens autrichiens pointent un défaut à cette technique : elle est dépendante de la taille des unités de vote prises en compte, que ce soient les bureaux de vote, les districts électoraux ou les régions plus importantes. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s