Article – Mediapart (1e mai 2013)

Farhat Hached: la France réfléchit à ouvrir les archives

Par Lenaïg Bredoux, Mediapart (1e mai 2013)

Une place au nom du fondateur de la grande centrale syndicale tunisienne, l’UGTT, assassiné en 1952 à l’époque du protectorat français, a été inaugurée à Paris. Un premier signe de reconnaissance en France, alors que la Tunisie demande également l’ouverture des archives. 

L’article

Advertisements